Nouakchott – Ce matin du lundi 8 mai, j’ai été obligé de sortir de mon lit, à cause d’un pic de chaleur. J’ai presque passé mon temps à rouspéter. Il faisait 45 degrés à Nouakchott. Mais que dire de la nuit du lundi au mardi ? Chemise trempée, visage en sueur… La totale.

Nouakchott, capitale de la Mauritanie a renoué avec la chaleur. La température a atteint son summum ce lundi matin. Le thermomètre s’est calmé un peu en début d’après midi avant de s’affoler à nouveau dans la nuit du lundi au mardi. Ou allons-nous ?

3h du mat

Au moment où ces lignes sont écrites, il est 3h du matin temps universel. Cela fait quatre heures que je suis cloué au lit mais impossible de fermer l’œil. Pourtant je dois dormir, puisque je dois parcourir une longue distance demain pour un reportage. Le sommeil dit niet.

Le ventilo vote blanc

Je me suis tourné, retourné, pris toutes les positions imaginables, rien. Pendant que mon voisin entamait un bras de fer avec un ventilateur qui fait son malin en temps de chaleur, j’ai eu la brillante idée de prendre d’assaut la boutique du coin. Oui, le gars était encore sur place.

Objectif, me saisir et me gaver de ce qu’il a de plus frais (glacé même). L’autre but de ma visite nocturne à la boutique, était l’activation d’un nouveau forfait internet. Un forfait qui me permettra de à défaut de dormir et poster ce billet en même temps. Ce, avant de mettre en mode voyage et reportage dans deux heures.

 

Moustiques en chaleur

J’avoue, la chaleur a la peau dure. Trop dure même. Et comme un malheur ne vient jamais seul, les moustiques ont choisit cet instant pour m’harceler. Peut-on porter pour agression et harcèlement contre un moustique ? Quelqu’un y a-t-il déjà pensé ?


Passons.  Bizarrement, beaucoup ont été comme expulsés de chez eux. Chose inhabituelle dans mon quartier, il y a du monde qui vadrouille à cette heure tardive. Eux aussi ont été chassés de leurs lits.

Ce mardi chargé, sera une vraie galère pour tous ceux qui n’ont pas pu fermer l’œil. Des gens comme moi, comme vous. Mais j’aurai l’occasion de glaner quelques minutes de sommeil dans la voiture (voyage). En résumé, « la chaleur est chaude » et on n’aime pas ça.

The following two tabs change content below.
Amadou
Hello c'est Amadou SY. Addict à l'info et au partage, je suis journaliste Print & Web dans la vie de tous les jours. Loin de toutes les contraintes éditoriales, je blogue pour partager idées et opinions sur ce qui se passe autour de moi et ailleurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *